L’ école

22 novembre
2011
escrito por La Maison des Artistes

Désolé, cet article est seulement disponible en Español.

Comparte esta información en Facebook y/o Twitter
1 mai
2011
escrito por La Maison des Artistes

Désolé, cet article est seulement disponible en Español.

Comparte esta información en Facebook y/o Twitter
24 avril
2011
escrito por La Maison des Artistes

On vous montre du matériel de batik faite pour les artistes sénégalaises dans l’atelier de formation de La Maison des Artistes, à Saly-Vélingara. Il serà disponible pour la vente à partir du mois de mai. Si vous êtes intéresses pour avoir quelque matériel en batik vous pouvez vous mètre en contact dans l’email: lma@sonriequenoespoco.com. Il y a des nappes de tables, des serviettes, des couvre-lits, des oreillers, de rideaux, des pantalons, des jupes, des foulars,etc. On peut faire de nouveau matériel par commande. L’argent de la vente de batiks, est utilisait pour donner les bourses aux artistes qui continuent avec son formation dans La Maison des Artistes.

Comparte esta información en Facebook y/o Twitter
23 février
2011
escrito por La Maison des Artistes
Comparte esta información en Facebook y/o Twitter
Tags: , ,
22 novembre
2010
escrito por La Maison des Artistes

Comparte esta información en Facebook y/o Twitter
7 octobre
2010
escrito por La Maison des Artistes

En ce mois d’octobre, nous sommes heureux de commencer à octroyer des bourses aux sénégalais de La Maison des Artistes. C’étais l’un des objectifs de notre projet éducatif, et nous sommes ravis de pouvoir faire ce pas important.

La main avec la main

La main avec la main

Ce trimestre les artistes se consacreront à trois activités: l’atelier de batik, le cours d’alphabétisation en français et les répétitions de la compagnie. Prochainement nous proposerons sur le blog et Facebook des photos et des vidéos de ces cours afin que vous puissiez voir le progrès des artistes.

Traduction: Julia Azaretto

Yassine entre batiks

Yassine avec les batiks

Mónica, con su ropa de batik (versión invierno)

Mónica, déguisée avec des batik

Algunos de los socios colaboradores de Sonríe que no es poco

Quelques collaborateurs de l'Association Sonríe que no es poco

Comparte esta información en Facebook y/o Twitter
5 mai
2010
escrito por La Maison des Artistes

Comparte esta información en Facebook y/o Twitter
11 février
2010
escrito por La Maison des Artistes

Lorsque ce projet a été mis en place, on s’est aperçu que la plupart des artistes ne savaient ni lire ni écrire. Pour cette raison, à l’heure de mettre en place le projet, nous avons décidé de commencer par les cours d’alphabétisation. En effet, il nous semblait indispensable d’aborder la formation basique (lecture, écriture) avant d’entreprendre la formation artistique. Comme nous n’avons pas encore notre propre école, l’école du village Saly-Velingara nous prête des salles de cours deux fois par semaine, afin de garantir que les cours se passent dans les meilleures conditions.

Nous tenons à remercier Monsieur le directeur Mbake, ainsi qu’à l’institutrice Oumou Diallo, chargée de leur apprendre à lire et à écrire en français.

Aula de la escuela de Saly-Velingara

Les cours se déroulent aux horaires suivants : le vendredi de 16h00 à 18h00 et le samedi de 12h00 à 14h00. Le premier cours a eu lieu le vendredi 5 février 2010.

Nous avons commencé les cours d’alphabétisation avec les artistes de la Maison, mais nous espérons que, très prochainement, d’autres adultes du village et des alentours, se joindront à nous, afin d’endiguer le haut niveau d’analphabétisme au Sénégal.

Nous achèterons bientôt tout le matériel scolaire nécessaire pour assurer les cours : des livres, des cahiers, des stylos, des crayons et des gommes.

Lors de notre voyage en décembre 2009, nous avons apporté du matériel scolaire pour l’école grâce à la collaboration des voyageurs espagnols. Nous en avons distribué une partie parmi les élèves de l’école de Saly-Velingara, et une autre partie parmi ceux de La Maison des artistes.

Alumno de la escuela de Saly-Velingara

Les fondateurs, Dougui et Malan, assisteront aux cours des langues pour donner l’exemple. Grâce aux dictionnaires wolof-espagnol que nous avons apportés à Noël, les artistes qui savaient lire et écrire ont pu commencer à apprendre l’espagnol.

Si vous êtes professeur d’espagnol langue étrangère, si notre projet vous intéresse et que vous souhaitez aller au Sénégal pendant quelques mois pour leur apprendre notre langue, merci de nous contacter par courrier électronique.

À suivre…

Traduction: Julia Azaretto

Comparte esta información en Facebook y/o Twitter
7 décembre
2009
escrito por La Maison des Artistes

L’un des objectifs fondamentaux du projet est de construire des installations adaptées aux besoins de la compagnie de danse et de la population locale. Il nous faut notamment un espace de formation, de répétition, d’échange, d’exposition et de célébration des fêtes.

construccion-casa-malan

Nous sommes en négociation afin de trouver un terrain qui se prête à un usage public et social. Obtenir un terrain gratuitement ce n’est pas facile, mais, étant donné qu’il s’agit d’un projet pour la population locale, nous croyons que nous convaincrons Monsieur le Maire de l’importance et de l’intérêt du projet.

Nous avons déjà commencé les formations de danse et de percussion. Lors des répétitions nous sommes de plus en plus nombreux car les enfants des villages voisins viennent apprendre les chorégraphies.

Une fois que tu es sur le chemin, ce qui compte c’est de marcher, bien que les ressources soient rares, nous allons le faire pas à pas (dancan, dancan).

Traduction: Julia Azaretto

Comparte esta información en Facebook y/o Twitter